Et si l homme avait ses limites
Je l ai compris grâce a Nadège Lienke et Doerak
Je ne suis pas « cheval » mais j ai vécu une telle expérience avec une telle communion, compréhension, ecoute.
J ai même pu le monter.
Dans ces moments, le bien- être est réel mieux il est partagé avec cet animal pur et empathique.
Le cheval ressent vos besoins, vos faiblesses, il ne les utilise pas il vous aide a avancer.
Je suis répartie des etoiles plein la tête.
Doerak me les a offertes.
Et dire que je continuais a dispenser des formations classiques en management ou bien- être a mes salariés!!!!
Valérie Amate – DRH

Share This